Les gens de sont pas créatifs pour de l’argent

Après être tombé sur un article fort intéressant sur la créativité, je décidai moi aussi de partager mon opinion. Je ne milite pas ici, mais je sensibilise, car trop peu de gens savent ce qui ce cache derrière la beauté et l’innovation. Dans un monde où le pognon fait tourner la Terre, ajouter mon petit grain de sel n’est pas superflu. En plus ça tombe bien c’est lundi ! Et lundi tout est permis !

Idées reçues

L’argent motive les troupes ?

J’ai vu leur patron utiliser comme carotte, des bonus, des augmentations, des promotions pour encourager la production créative de leur équipe.

L’enseignement tue la créativité ?

Un enseignement direct et structuré n’inhibe pas la créativité. Elle ne repose sur aucune donnée probante, on ne peut pas mesurer la créativité. Picasso, Rostropovitch ont bénéficié d’enseignements précoces et intensifs qui n’ont en aucun cas été rédhibitoires quant à leur créativité. (source : la créativité)

Il faut être (sur)doué pour créer ?

La créativité est souvent associée à une forme d’intelligence et de sagesse. Pour moi, il faut se mettre dans un état d’esprit particulier. Retrouver son âme d’enfant, supprimer tout stress, toute contrainte pour laisser libre court à la magnifique machine que nous avons dans le crâne. On peut l’associer à l’utilisation de son cerveau droit (l’enfant, la sensibilité naturelle) par opposition au cerveau gauche (le côté cartésien, efficace). Alors arriver à prendre un certain recul, faire le vide de toute contraintes nécessite une certaine maîtrise de soi, de son corps, de son cerveau. Appelez ça comme vous le voulez.

Alors pourquoi payer ?

Il faut du temps, et éviter les dead line

Voici une petite vidéo vraiment excplicite. Il s’agit d’une classe élève qui se prête à une expérience : chacun va réaliser deux dessins; l’un de manière totalement libre et l’autre avec pour consigne de respecter un certain délai. La différence est flagrante, beaucoup plus de liberté, de joie, de couleur et de réalisme dans le cas où il n’y a pas de dead line. Le facteur temps est donc un critère important dans le domaine artistique.

Je vous laisse voir ou revoir cette expérience réalisé en Espagne qui parle d’elle-même.

Alors voila, je pose la question : comment un graphiste peut-il travailler en symbiose dans une entreprise qui se doit d’être productive et de respecter des délais stricts ? … Bah quoi vous vous attendiez à une réponse ici ?

Il faut faire des erreurs

Savez vous qu’énormément d’inventions sont dues à la maladresse de leur inventeur, et de simples coïncidences, ou d’expériences ratées ? Allez… je suis que vous avez déjà entendu parlé de l’invention du Post-It et de la Radioscopie ? (wiki : les inventions liées au hasard)

Il faut l’esprit libre

Se sentir créatif, c’est avant tout avoir l’esprit libre, laisser les idées virevolter dans sa tête sans contrariété. Elles s’assemblent d’elles-mêmes pour former quelque chose de nouveau, de beau. J’aime à utiliser l’image d’un puit d’énergie que l’on remplit. Pour cela, il faut passer du temps à regarder ce qui se fait, marcher dans la forêt pour apprécier la beauté qui nous entoure.

Il faut connaître son métier

Je suis de l’école où l’on dit que rien ne se crée mais tout se transforme, selon moi la création ne porte pas si bien son nom. En fait créer quelque chose,c’est combiner ses propres connaissances, faire des associations, qui en temps normal n’ont aucun lien. On appelle ça le brainstorming.

 

Categories: Créations... Humour / Détente

« »
<script> (function(i,s,o,g,r,a,m){i['GoogleAnalyticsObject']=r;i[r]=i[r]||function(){ (i[r].q=i[r].q||[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o), m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m) })(window,document,'script','//www.google-analytics.com/analytics.js','ga'); ga('create', 'UA-10574909-4', 'auto'); ga('send', 'pageview'); </script>