Les 10 Résolutions que devraient prendre tous les web développeurs

Ce fameux cliché par lequel nous passons tous en cette St Sylvestre : le choix des résolutions. Pour 2012, je commence pas trop mal en organisant cela à l’avance et pas bourré en plus  :mrgreen: Essayons cette fois-ci de ne pas être trop présomptueux et de choisir des objectifs réalisables…
 

1 – Apprendre et mettre en place un nouveau langage, un nouveau Framework ou une nouvelle méthodologie de travail

Combien de fois s’est-on dit : « Ah ! Ce nouvel outil à l’air vraiment pas mal il faudrait que je m’y mette ! »?  On se dit qu’on n’a pas le temps mais pourtant, c’est bien c’est simple, il suffit de s’obliger à bosser une ou deux heures chaque semaine sur sa formation autodidacte et peut être découvrir une perle qui révolutionnerait sa façon de travailler.

Et des nouveautés, il y en a pour toutes les sauces :

  • L’intégrateur front-end pourrait se mettre à jour sur la prise en charge de l’api HTML5, le CSS3 et les micros datas
  • Le graphiste pourrait essayer de se sensibiliser sur les besoins et méthodes de travail du développeur afin d’optimiser son travail et peut être, un jour, contribuer à la mise en corbeille de cette gueguerre d’antan. Commencez donc par lire ce guide pour les graphistes vu par les développeurs
  • Enfin, le développeur aura lui aussi sa dose : à commencer par l’arrivée de PHP 5.4. Dans un style plus personnel, j’envisage de me lancer sur Kendo UI un framework très prometteur ou encore le développement d’applis sous Django

2 – Améliorer ce que vous savez déjà

Le web étant en constante évolution, la veille devient une étape indispensable. Et si l’on veut rester au top, on arrête de parler et on agit ! Il ne suffit pas d’apprendre de nouvelles choses, mais d’appliquer régulièrement ce que l’on sait déjà, et d’ailleurs pas seulement de les « appliquer » mais aussi comprendre profondément ce que l’on fait. Les choses prennent bien plus d’intérêt quand on sait jauger précisément le pourquoi du comment et la finalité de son travail. Posez-vous des questions, mettez sur papier vos doutes et vos idées. Vous éviterez ainsi les « système D », vous gagnerez du temps, et vous pourrez revenir et comprendre votre travail bien plus facilement. Avez-vous une réelle compréhension de l’orienté objet ? Utilisez vous les joitures SQL ? Savez vous organiser votre travail (versionning de vos projets ? nomenclature de calques ? backup de données?) Tous ces outils ne sont pas de nouvelles technologies mais si vous ne les utilisez pas il deviennent des nouveautés pour vous.

3 – Faire participer la communauté.

Vous avez déjà votre petit e-réseau ? Vous avez rencontré des gens importants, incroyables et même… bizarres ? Le phénomène de l’internet social n’est pas prêt de s’arrêter, alors contribuez un peu plus : intéressez-vous à leur blog et commentaires ou rédigez les vôtres, parlez leur sur Tweeter ou même mieux : rencontrez les sur les conférences, bar-camps et autres after-works. Aujourd’hui c’est notre principale source de clients et de partenaires;l’important est de générer une réputation basée sur une réseau solide de connaissances et de recommandations. C’est une méthode pour accroître vos références, cela gratuitement et à double sens.

4 – Diffusez vos connaissances.

A quoi bon tout ce travail si c’est pour garder tout cela pour vous  😉 Pour moi internet c’est aussi « donner sans attendre en retour » et de toute façon, la balle reviendra d’elle même dans votre camp un jour ou l’autre. De plus, enseigner est une excellente méthode pour apprendre, approfondir ses connaissances personnelles et vérifier si finalement on maîtrise le sujet aussi bien qu’on le pense. Enfin, quoi de plus bon pour l’ego que d’avoir la sensation d’aider son prochain. Pour cela plusieurs techniques : le blog, comme le billet vous êtes actuellement en train de lire. La contribution sur forum: il arrive de tomber sur des cas sociaux qui sortent des perles de stupidités : c’est à ce moment-là qu’il faut rester humble, bannissez tous les clashes qui pourraient vous venir à l’esprit : si vous voyez quelqu’un dans le besoin aidez-le ou abstenez vous. Mon petit secret : la peluche souffre douleur à côté du bureau ^^. Vous pouvez également proposer une option « formation » à vos clients. Pour nous, cela est même offert dans nos devis, car l’on estime le support beaucoup bénéfique et intéressant pour vous que la prise en charge de nouveaux projets. Et à plus long terme, un client indépendant est un client content ! Je préfère vous prévenir : vous serez sans aucun doute trollé et légitimement critiqué sur vos erreurs. Mais l’instruction suit un processus d’apprentissage : plus vous le faites et plus vous vous améliorez. Les commentaires les plus bénéfiques sont ceux qui blessent !

5 – Prenez soin de vous.

Nous, développeurs, sommes tellement absorbés par notre travail que nous en perdons des fois la notion du temps, de l’appétit et du bien-être.

« We are the martyrs of the web, suffering to make the internet a better place. »

Une bien jolie phrase, mais voila… Parce que je vous aime, j’apprécierais qu’en 2012 vous commenciez à prendre soin de vous ! En plus de dormir et manger correctement, assurez-vous d’optimiser votre bureau de manière ergonomique. Il va de soi que si vous passez plus d’un tiers de votre vie dans votre bureau, il est judicieux de rendre cet espace aussi confortable que possible. Il existe un tas de sites vous expliquant la bonne position à adopter pour ceux qui passent beaucoup de temps devant l’écran. N’étant pas ostéopathe je ne saurais vous conseiller le meilleur d’entre-eux, mais ce qui est sur c’est que personne ne respecte cela suffisamment. Commencez donc par imprimer une image de ce type. Ajoutez-y vos commentaires personnels du style : « toute les deux heures la pause s’impose », « dehors… c’est bien aussi ! », « pipi … glouglou … glouglou … pipi » et gardez le tout bien à portée de vue … A côté de la peluche souffre douleur.

6 – Gérez mieux votre temps (et les autres ressources)

Il m’arrive très régulièrement de me dire en fin de journée « Zut ! Je n’ai encore rien fait aujourd’hui », d’estimer que j’aurais pu exécuter cette tâche plus rapidement ou d’une manière plus efficace. Remémorez vous les conseilsque j’ai cité précédemment, où je vous dis de ne pas vous arrêter juste à votre boulot mais aussi de l’approfondir et d’étendre vos connaissances. Internet est l’outil qui s’y prête le mieux. Cependant, il faut aussi savoir limiter vos explorations dans le temps. J’ai bien précisé qu’il faut « s’obliger à bosser quelques heures chaque semaine » mais pas plus ! Pensez donc à quantifier toutes vos actions en unités de temps. Donnez-vous une heure pour faire telle ou telle opération, mais pas plus. Bien sur ne tombez pas non plus dans le workaholisme et l’esclavagisme. En ces périodes de fêtes il n’est jamais superflu de se rappeler combien les abus sont mauvais !

7  – Mettez en place de meilleures pratiques de programmation

J’ai pris conscience hier que les applications sont les entités pour lesquelles nous avons le plus de « retours » et de « services après vente », et oui ! Quel est le ratio de vos mises a jour pour votre smartphone, votre système d’exploitation, vos modules de framework en comparaison avec votre lave-linge ou votre paire de chaussures ? Tout ça pour dire que vous reviendrez forcément un jour ou l’autre sur votre travail. Pour cela il existe quelques techniques à mettre en place comme le nommage de variables, la découpe de votre code en plusieurs fichiers, le fait de commenter au maximum… Je vous laisse méditer à travers cette citation et les quelques guides que j’ai sélectionné pour vous :

« Codez toujours en pensant que celui qui maintiendra votre code est un psychopathe qui connait votre adresse. »

8 – Générez un revenu passif

Boutique, hébergement…  quoi de mieux pour gagner de l’argent même le dimanche ? Et bien lâchez-vous ! Le graphiste vendra ses thèmes ou cartes postales, le photographe ses travaux, le développeur ses modules, le rédacteur vendra ses tutoriaux.

9 – Faites une pause

Choisir une bonne résolution revient souvent à mettre la barre plus haut, demander le meilleur de soi-même. Mais pour y parvenir, il faut à tout prix savoir se ménager et parfois la meilleure façon d’être un meilleur développeur est de ne pas développer du tout ! Revêtez une autre veste, dans un domaine complètement opposé à celui de votre prédilection : jouez de la musique, faites un peu de lecture, un peu de cuisine, un peu de, comment dire, un peu « d’affection ». Prenez le temps de prendre de la distance. C’est ainsi que vous résoudrez vos problèmes de code, que vos idées s’organiseront, les solutions se présenteront à vous d’elles-mêmes.

10 –  … Application du conseil n°9 ;D

Comme je vous l’ai dit plus tôt, parler c’est bien, agir c’est mieux je mets donc en application dès maintenant le conseil numéro 9… et PAF !

 Et vous c’est quoi votre nouveau langage ? framework ?

Ceci était une liste non exhaustive des résolutions que je vous conseille pour 2o12, n’hésitez pas dans les commentaires à rajouter celles que j’aurais pu oublier.
Bonne et heureuse année 2o12 à tous les geeks (et aussi aux autres).
 
Ah oui ! Et en cadeau bonus je vous présente Georges, sans qui certains de mes clients ne seraient peut être plus de ce monde !
 

 

 

C’est article à été rédigé à ma sauce suite mais le choix des ingrédients et lourdement inspiré ce celui-ci « 10 New Year’s Resolutions Every Web Developer Should Make »
si vous avez aimé, n’hésitez pas a me le faire savoir ou encore mieux à le montrer à vos amis !!!

Categories: Evènement Humour / Détente Tutoriaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« »
<script> (function(i,s,o,g,r,a,m){i['GoogleAnalyticsObject']=r;i[r]=i[r]||function(){ (i[r].q=i[r].q||[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o), m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m) })(window,document,'script','//www.google-analytics.com/analytics.js','ga'); ga('create', 'UA-10574909-4', 'auto'); ga('send', 'pageview'); </script>